Union Valdôtaine de Paris

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
42

Une fédération pour l’émigration

D1.Cofesev-Une fédération pour l'émigration Créé en 1965 et officialisé en 1969, le Comité Fédéral des Sociétés d’Emigrés Valdôtains (Cofesev) est l’intermédiaire officiel entre les autorités valdôtaines et les associations issues de l’émigration. La Région Vallée d’Aoste alloue des aides financières annuelles aux sociétés d'émigrés valdôtains pour des initiatives socioculturelles visant à conserver et développer l'identité et la culture valdôtaines ou à entretenir les rapports entre la communauté d'origine et les communautés d'accueil. La loi régionale n. 91 du 28 décembre 1993 est le cadre juridique régissant ces relations. L’interlocuteur privilégié en Vallée d’Aoste est le Service de promotion de la langue française.
Il existe actuellement sept sociétés d’émigrés valdôtains. Trois d’entre elles œuvrent dans la région parisienne : l’Union Valdôtaine de Paris, l’Association Sportive de l’Union Valdôtaine de Paris, l’Association des Levalloisiens d’Origine Valdôtaine. Trois sont actives en Province : l’Union Valdôtaine de Lyon, L’Union Valdôtaine Dauphiné-Savoie et l’Association Valdôtaine de Savoie. Enfin, la dernière regroupe les émigrés valdôtains de Suisse : L’Union Valdôtaine de Lausanne. Deux associations ont disparu récemment : la Valdôtaine Provence-Côte d’Azur, en 2007, et le Comité de Soutien au Journal La Vallée d’Aoste en 2005.
Vous êtes ici: Cofesev Une fédération pour l’émigration