Union Valdôtaine de Paris

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
42

L’enregistrement à l’AIRE

Infos pratiques-L'enregistrement à l'AIRE Bien que souvent elles n’en soient pas informées, beaucoup de personnes issues de l’émigration valdôtaine ont la possibilité d’acquérir, de récupérer, ou tout simplement de faire valoir une citoyenneté qu’elles ignoraient déjà posséder, en l’occurrence la citoyenneté italienne, et ce sans perdre leur nationalité actuelle.

Pour pouvoir voter en Vallée d’Aoste, elles doivent être inscrites à l’AIRE (liste d’électeurs des consulats). Le Bureau AIRE (Anagrafe dei Cittadini Residenti all’Estero) s'occupe des inscriptions des ressortissants italiens résidant à l'étranger. La loi n. 470 de 1988 établit que tous les citoyens italiens qui transfèrent leur résidence à l'étranger doivent, dans les 90 jours de la date de l'arrivée dans le pays de destination, faire la déclaration d'enregistrement auprès du Bureau consulaire compétent. Même les émigrants arrivés en France avant l'entrée en vigueur de cette loi, doivent s'inscrire. Pour des descendants de Valdôtains retrouvant la nationalité italienne, l’inscription à l’AIRE se fait au même moment que les démarches de réintégration dans la nationalité italienne.

L'enregistrement à l’AIRE est nécessaire afin d'obtenir tous les documents et les certificats qui sont délivrés par le Bureau consulaire. De plus, pour pouvoir demander la délivrance ou le remplacement du passeport, il est nécessaire d'avoir fait la demande d’inscription. Une fois inscrit dans le système informatique du Consulat, toutes les démarches peuvent être réalisées dans des temps beaucoup plus courts. Le ressortissant italien a d'ailleurs l'obligation de communiquer à la commune de dernière résidence en Italie (pour les descendants de Valdôtains, la commune à laquelle ils ont été rattachés au moment de leur enregistrement à l’AIRE), par le biais du Bureau consulaire, toute variation de ses données d'identification personnelles (état civil, nationalité, adresse, composition de la famille, résidence…). La mairie italienne reçoit les informations de ces variations automatiquement si elles ont  lieu en Italie. Mais lorsque le ressortissant italien se trouve à l'étranger, la mairie ne peut être au courant de ces changements que si elle en reçoit communication par les intéressés ou par le Consulat italien de compétence. La communication au Consulat des changements d’état civil est un devoir citoyen. Il permet aux Bureaux italiens de tenir à jour les informations sur les ressortissants à l’étranger, permettant la délivrance de services administratifs en Italie ou à l'étranger. La demande d'inscription à l'AIRE peut être déposée par l'intéressé au Bureau consulaire qui se chargera de l’adresser à la commune italienne.

Vous êtes ici: L’enregistrement à l’AIRE