Union Valdôtaine de Paris

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
42

Activités de l’Union Valdôtaine de Paris

B5.Union Valdôtaine de Paris-Activités Au-delà de sa représentation au sein des instances de la Mutualité Française, l’Union Valdôtaine de Paris (UVP) organise différentes activités qui attirent un public nombreux, bien au-delà de ses membres. Chaque mois de janvier, avec le soutien des autorités de la région Vallée d’Aoste, elle organise à Paris, un grand spectacle baptisé « Arbre de Noël de l’Union Valdôtaine de Paris », suivi d’un bal et d’un banquet, manifestation à laquelle participent le président de Région et diverses autorités valdôtaines. Plusieurs soirées festives ou sorties sont également organisées tout au long de l’année. Le président de l’UVP participe en tant que tel aux activités organisées par les autorités valdôtaines, notamment la Rencontre Valdôtaine annuelle qui se déroule chaque mois d’août en Vallée d’Aoste. Il représente également l’UVP dans les manifestations organisées par la Maison du Val d’Aoste de Paris, par d’autres associations issues de l’émigration valdôtaine et par le Foyer Savoyard de Paris. Deux fois par an, l’UVP organise une assemblée générale à Paris et élit annuellement son conseil d’administration et son bureau. Enfin, l’Union Valdôtaine de Paris assure depuis août 2009 la présidence du Comité Fédéral des Sociétés d’Emigrés Valdôtains (Cofesev), le vice-président de l’UVP, Jean-Pierre Martin-Perolino, en étant l’actuel président. L’Union Valdôtaine de Paris (UVP) publie depuis 1937 un trimestriel, le « Bulletin de l’Union Valdôtaine de Paris ». Le numéro 217 est paru en janvier 2010. Composé de 16 pages, celui-ci traite de l’actualité de la Vallée d’Aoste, de son émigration, de la mutualité et propose des analyses et des entretiens exclusifs. Il est adressé gratuitement à toute personne qui en fait la demande. Il est intégralement financé par ses lecteurs-donateurs. Tiré à 1 200 exemplaires, il est lu principalement en France, en Vallée d’Aoste, en Suisse et par des lecteurs du monde entier issus de l’émigration valdôtaine. Véritable lien intrafamilial, intergénérationnel et supranational, également très apprécié par nombre de décideurs politiques, économiques, médias et relais d’opinion en Vallée d’Aoste, son lectorat effectif est estimé à près de 4 000 personnes.